nos gammes   demande de prix   nos actualités   l'entreprise JSD retour accueil
retour accueil english version

L'entreprise JSD

Historique et savoir-faire local

TEXTILE

Le secteur textile constitue l'activité emblématique de l'industrie du Pilat : dès le XVIème siècle et jusqu'au milieu des années 2000, elle a façonné le massif du Pilat dans ses paysages, sa sociologie, sa culture et son économie.

DES CONDITIONS DE DEVELOPPEMENT FAVORABLES

Parler textile dans le Pilat, c'est d'abord parler géographie et climatologie !
Massif de moyenne montagne à la convergence des climats océanique, continental et méditerranéen, le Pilat bénéficie d'une pluviométrie annuelle importante (1200mm de pluie par an à son point cumlinant du Crêt de la Perdrix). Les sols granitiques qui constituent le massif sont peu profonds et l'eau de pluie ne s'y enfonce pas mais ruisselle le long des fortes pentes des collines, formant un réseau très dense de petites rivières dévalant ver les vallées avoisinantes .
Ces cours d'eau, de faible débit, mais à forte pente ont été très tôt utilisés comme source d'énergie. La première trace d'un moulin situé sur la commune de St Genest Malifaux date de 1294!
Ce sont ces caractéristiques hydrologiques qui vont favoriser l'expansion de l'industrie textile dans le Pilat.

LE MOULINAGE : "L'INDUSTRIE-MERE"

En 1536, un immigré italien du nom d'Antoine Gayotti installe un moulin à tordre la soie sur la commune de la Valla-en-Gier. Le premier moulinage du Pilat est né; il sera rapidement suivi par d'autres installations, notamment en 1560 où un autre immigré - Pierre Benaÿ - installe son moulinage à Pélussin. Ces installations utilisent la force de l'eau pour faire fonctionner les métiers.
Des élevages de vers à soie se créent dans la vallée du Gier et sur le versant rhodanien du Pilat.
Bientôt tout le territoire sera concerné par cette industrie. En 1832, on compte 119 moulinages à Pélussin. En 1850, ils emploient 2000 personnes dans cette même commune.

LES "INDUSTRIES-FILLES"

Alors que de nombreux territoires textiles français sont monoproduction, ne fabriquant qu'un seul type de produit, le Pilat présente la particularité d'avoir vu 5 types de productions différentes se développer sur son territoire, à la faveur des circonstances historiques :
- Le moulinage, qui comme on l'a vu concerne quasiment tout le territoire;
- Le tissage de soie, sur le versant rhodanien du massif et le secteur de la Drôme, dans la mouvance de la soierie lyonnaise (la soie laissera la place ensuite aux fibres synthétiques);
- La dentelle de Lyon, activité circonscrite à quelques communes du bord rhodanien du massif du Pilat mais qui concerne plus largement toute la vallée du Rhône;
- L'industrie de la tresse et du lacet dans le secteur Gier du Pilat, activité spécifiquement développée en complément de la rubanerie Saint-Chamonaise et Stéphanoise;
- La passementerie (ou plus exactement la rubanerie) Jacquard sur le secteur du Haut-Pilat avec, en particulier, les communes de Saint-Genest-Malifaux et Jonzieux.

L'INDUSTRIE TEXTILE AUJOURD'HUI ET LES PERSPECTIVES

Comme partout en France, l'industrie textile du Pilat a connu un déclin rapide dès le début des années 1970. Les dernières grandes entreprises ont fermé leurs portes au milieu des années 2000. Toutefois - et c'est une autre caractéristique importante du Pilat - pour chacune des 5 productions "patrimoniales" citées ci-dessus, il existe encore au moins une entreprise en activité; soit que les entreprises aient investi des niches de marchés de haut-de-gamme sur les productions traditionnelles, soit qu'elles aient utilisé les savoir-faire pour évoluer vers des produits techniques à forte valeur ajoutée.
Le Parc naturel régional du Pilat travaille aujourd'hui à relancer des activités autour du textile :
- en accompagnant l'émergence d'activités textiles nouvelles en lien avec les savoir-faire
- en favorisant la captation et la transmission des savoir-faire traditionnels et en innovant autour de ces savoir-faire
- en valorisant le patrimoine bâti et technique afin de faire découvrir toute sa richesse souvent méconnue.

Historique de la société JSD Création

JSD, c'est une histoire de famille... Le grand-père, Jean DUPLAY était passementier dans années 60, il avait fondé sa petite entreprise "Les tissages de Bel-Air" dans un petit village au coeur des Monts du Pilat, berceau de la passementerie.
Le fils, Marcel DUPLAY, a travaillé avec son père et créa en 1984 sa propre structure JSD, à Saint-Etienne, dans laquelle il lança une fabrication de vêtements de sport et continua de travailler avec des clients de l'Etiquette par le biais de passementiers à domicile.
A ce jour, le petit-fils Jean-Stéphane DUPLAY, pérennise, développe et diversifie l'activité en proposant une gamme de produits toujours plus importante à ses clients.
Une entreprise avec des vraies valeurs de famille, de travail, de qualité et de service, nous mettons toute notre expertise au service de nos clients.
Notre équipe commerciale est à votre écoute pour vous conseiller et vous accompagner de l'idée jusqu'à la réalisation de tous vos projets.
Proximité, créativité, technicité, ces principes simples nous ont permis de gagner la confiance des plus grandes marques de textile en France.

Notre plus grande satisfaction est la vôtre.


JSD CREATION
21, rue du Puits Rochefort - BP 255
42014 SAINT ETIENNE cedex 2
tél : +33 (0)4 77 33 03 75
e.mogier@jsdcreation.fr

retour accueil
contact
conditions générales de vente
plan du site
mentions légales